La savane Cerrado est située dans la région centrale du Brésil, en dessous de l’Amazonie.
Elle abrite plus d’une centaine de peuples. La biodiversité de cette savane tropicale est considérée comme l’une des plus riche au monde (elle représente 5% de la biodiversité mondiale). On y trouve des mammifères emblématiques tels que le tatou à six bandes ou le jaguar. Toutefois, le niveau de déforestation du Cerrado a atteint son niveau le plus haut jamais enregistré entre 2021 et 2022. Celui-ci était au demeurant déjà très élevé notamment depuis 7 ans. En effet, le niveau de déforestation a connu une hausse de 25% entre 2021 et 2022 ce qui constitue l’équivalent de 11 000 km2 de forêts.

Cette déforestation intensive est en grande partie due à l’exploitation agricole car plus de 50% du soja planté au brésil se situe dans cette savane. Ce soja est le plus souvent utilisé pour nourrir les animaux sauvages d’Europe. Au cœur de ce commerce, l’entreprise Bunge qui se présente comme le leader mondial de la transformation des oléagineux et le premier producteur et fournisseur d’huiles végétales et de tourteaux destinés à l’alimentation animale.
Bunge est en effet le premier fournisseur de soja pour l’alimentation animale en Europe, et en particulier en France.
En effet, de nombreuses grandes entreprises françaises telles que Carrefour ou Casino sont accusés d’obtenir leur approvisionnement en soja chez le fournisseur Bunge.

Cooperl, une entreprise productrice de porcs a décidé face à cette déforestation d’arrêter complètement l’approvisionnement en soja auprès de ce fournisseur.

Bien que le règlement européen sur l’interdiction de la déforestation ait vocation à s’appliquer en 2025, celui-ci n’intègre pas les savanes ce qui limite sa portée pour la protection de Cerrado.

La Commission Européenne envisage cependant de réexaminer cette directive afin d’étendre son champ d’application.
Enfin, Carrefour et Système U affichent des engagements pour atteindre une alimentation animale sans soja issu de la déforestation d’ici 2025.

La préservation de cette savane demeure décisive pour le développement durable et la préservation de la biodiversité de la planète.